Anne-Laure Girbal

Forum du Fan Club Officiel d'Anne-Laure Girbal
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le complot

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Emilie Six
Langue pendue
Emilie Six

Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : à Limoges
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 31 Aoû - 17:44

Magnifique splendide extraordinnaire !!!!!

Quelle plume !!!!

Une fois finis tu devrais l ' éditer car il est vraiment très bien écrit !!!

J ' attends la suite avec impatience !!!!

Gros bisous Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 31 Aoû - 18:06

Que de gentillesse les filles. Merci beaucoup. Ca me touche énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 31 Aoû - 19:39

"-J’ai eu le temps d’esquiver son attaque mais il a quand même pu m’atteindre au bras. Le lâche a fui avant que je n’ai eu le temps de me relever.
Louis se redressa dans son lit et prit la main de Marie.
-Je ne vous dis pas tout. Approchez vous.
Marie, timidement, s’approcha de Louis.
-Alors que ce félon me blessait, j’ai pu voir quelque chose sur le pommeau du poignard.
Il tendit à Marie un papier où était griffoné un blason.
-Ceci vous rappelle-t-il quelque chose ?
-Non, Sire. Et je suppose qu’à vous non plus.
-Je me rappelle l’avoir déjà vu mais je ne me rappelle plus où.
Ils se turent et réfléchirent.
-Il faudrait peut-être aller aux archives. Il doit exister des registres avec les noms des familles nobles de France et leur blason.
-Vous avez raison. Allons-y.
Et Marie vit le Roi se lever alors que deux heures auparavant il avait été mortellement blessé au bras.
-Sire, vous devriez rester allongé.
-Oui, je devrais mais c’est un cas de force majeur.
Marie savait que rien ne pourrait empêcher Louis de faire ce qu’il avait décidé. Elle l’aida donc à se relever et à enfiler une chemise. Le trouble se saisit d’elle lorsque ses mains touchèrent le torse de Louis mais son orgueil était plus grand et elle ne laissa rien paraître. Elle se reconcentra sur le but de sa revenue dans le lieu qui l’avait vu tant souffrir.
-Venez Marie, pressons nous."

DSL s'il reste des fautes de frappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 1 Sep - 16:03

La suite (je vous préviens tout de suite, j'ai rien écrit de plus pour le moment et il va falloir attendre un certain moment avant de lire les aventures de Marie et de Louis. DSL) :

"Malgré sa blessure, Louis était toujours aussi vif et plein de vie. Marie avait du mal à le suivre dans les dédales sombres qui menaient aux archives royales. Ses pas assurés étaient trop rapides pour que Marei puisse le suivre aisément et elle tomba. Louis l’aida à se relever et l’entraina à sa suite en lui prenant la main comme il le faisait quelques années plus tôt où leur amour semblait être au-dessus de tout et éclatait de toute sa force aux yeux de tous ls courtisans.
Arrivé aux archives, Louis laissa son flambeau à la porte.
-Sire, vous me voyez honoré de votre présence.
-Merci mon ami. Savez-vous comment retrouver le nom d’une famille à partir d’un blason ?
-Bien sûr sire. Il suffit de regarder dans ses volumes. Je vais vous les descendre.
Tout en prononçant ses mots, l’archiviste vit l’essouflement des deusx jeunes gens. Il remarqua également que le Roi tenait Marie par la main mais il ne fit aucune remarque et partit aussitôt chercher les registres.
-Je dois vous avouer que c’est la première fois que je viens ici.
-L’archiviste avait l’air surpris et honoré de votre présence.
Et ils rirent tous les deux.
-Voici Sire. Veuillez prendre place. Je vais chercher d’autres bougies pour vous Mademoiselle.

Pendant près de trois heures, Marie et Louis fouillèrent dans tous les registres à la recherche du mystérieux blason mais ils ne trouvèrent rien. Abattus, ils reprirent la direction des jardins du château où le Roi devait paraître pour sa balade quotidenne parmi les courtisans et ainsi les rassurer sur son état de santé. Marie suivi la promenade mais sa tête était ailleurs. Elle ne faisait pas attention aux regards et ne remarqua pas que tous les courtisans la regardaient et parlaient à voix basse.
Pourquoi était-elle revenue ? Etait-elle la nouvelle favorite du Roi ? Et la Montespan ?
Celle-ci paradait à côté de Louis et ne semblait pas se soucier de Marie. En apparence…En fait, la Montespan mourait de jalousie. Elle sentait que son royal amant était plus distant et venait moins souvent la voir depuis que Marie avait fait son retour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Emilie Six
Langue pendue
Emilie Six

Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : à Limoges
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Dim 3 Sep - 20:51

Magnifique comme toujours !!!!

Bravo !!!!!

ps : on attendra la suite autant de temps qu 'il faudra !!!

Bisous Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Lun 4 Sep - 19:25

Emilie Six a écrit:
Magnifique comme toujours !!!!

Bravo !!!!!

ps : on attendra la suite autant de temps qu 'il faudra !!!

Bisous Emilie

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 7 Sep - 9:53

Je poste juste pour vous dire que je suis en train d'écrire la suite. Je me documente, j'écris et je le retape à l'ordi.

Encore DSL que ce soit si long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Lina216
Totalement accros
Lina216

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 7 Sep - 19:10

Mais non ne t'excuse pas stp!! C'est à nous de te remercier de nous faire partager ta merveille!!

gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 14 Sep - 10:17

Merci Lina. En ce moment, j'écris devant le PDS. Seule Jen a pu lire la suite pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Miss-Fine
Totalement accros
Miss-Fine

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 29
Localisation : Albi, près de Toulouse
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 14 Sep - 21:31

Béh alors moi je dis que Jen a réellement beaucoup de chance Wink !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/marion81
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 15 Sep - 10:06

Tu me gênes beaucoup Marion... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Lun 25 Sep - 13:35

"La voir ainsi lui donnait des accès de rage que ses serviteurs subissaient tant bien que mal. Fière et orgueilleuse, Athénaïs avait décidé de jouer l’indifférente et se faisait plus aimante envers Louis en public. Or, quiconque connaissait un peu le roi savait que ce genre d’attitude l’embarrassait et l’énervait au plus haut point. Il ne se privait donc pas pour la repousser lorsque celle-ci devenait trop pressante devant toute la Cour ce qui alimentait les bruits de couloir. En fait, Louis était moins énervé envers Athénaïs qu’envers lui-même. Le retour de Marie l’avait troublé mais il se refusait à penser qu’il avait encore des sentiments pour elle ou plus précisément que ceux-ci n’avaient jamais disparus. La revoir lui avait fait pensé au passé mais le souvenir d’un amour perdu n’aurait pas dû le troubler autant. Beaucoup de femmes étaient devenues ses maîtresses et il en avait aimé d’autres après elle.

La ballade terminée, il alla retrouver ses enfants et Madame de Maintenon. Cette dernière était devenue sa confidente. Il lui parla donc de Marie, de son retour. A la fin, de son discours, Françoise lui demanda :
« Voici un beau récit Sire. Mais il manque le principal.
-Comment cela ?
-Que ressentez vous pour elle ?
Troublé, Louis, ne sut que répondre.
-C’est…c’est une très bonne amie et…
-Sire, ne vous mentez pas à vous-même.
Abasourdi, Louis la regarda intensément et un éclair de fierté passa dans son regard. Il se redressa et répondit :
-Je l’aime toujours. Je crois même que je n’ai jamais cessé de l’aimer. Nos folles chevauchées, les heures passées à parler m’ont manqué. Elle seule a su voir qui j’étais réellement et j’ai été fou de croire que je pourrai l’oublier.
Louis se tut et ne put réprimer un sourire.
-Comment le lui dire. Je l’ai déjà faite tellement souffrir. Et il y a Athénaïs.
-Il faut que vous fassiez un choix Sire.
-C’est Marie que j’aime, affirma-t-il haut et fort comme un enfant.
-Alors faites lui comprendre. Entouré là d’affections, de petites attentions. Mais la brusquez surtout pas. Redevenez l’homme que vous étiez et que vous êtes toujours ; celui qui se cache derrière ce masque de chef d’Etat."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Emilie Six
Langue pendue
Emilie Six

Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : à Limoges
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Mar 26 Sep - 21:46

Super !!!!!

Merci pour cettr suite toujours aussi bien écrite !!!!!

Gros bisous Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Mer 27 Sep - 17:45

Merci. Et ce n'est que le début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Mar 3 Oct - 18:25

Sujet: Le complot Aujourd’hui à 10:44

--------------------------------------------------------------------------------

"-C’est…c’est une très bonne amie et…
-Sire, ne vous mentez pas à vous-même.
Abasourdi, Louis la regarda intensément et un éclair de fierté passa dans son regard. Il se redressa et répondit :
-Je l’aime toujours. Je crois même que je n’ai jamais cessé de l’aimer. Nos folles chevauchées, les heures passées à parler m’ont manqué. Elle seule a su voir qui j’étais réellement et j’ai été fou de croire que je pourrai l’oublier.
Louis se tut et ne put réprimer un sourire.
-Comment le lui dire. Je l’ai déjà faite tellement souffrir. Et il y a Athénaïs.
-Il faut que vous fassiez un choix Sire.
-C’est Marie que j’aime, affirma-t-il haut et fort comme un enfant.
-Alors faites lui comprendre. Entourez la d’affections, de petites attentions. Mais ne la brusquez surtout pas. Redevenez l’homme que vous étiez et que vous êtes toujours ; celui qui se cache derrière ce masque de chef d’Etat.
Sire, vous l’avez vu souvent ces derniers temps. Croyez-vous qu’elle ressent la même chose ? »
Le regard de Louis se voila. Si son amour pour elle lui semblait maintenant évident, il doutait de la réciprocité de celui-ci. Il l’avait faite tellement souffrir. Il lui avait promis de l’épouser, de faire d’elle sa reine et la reine de tous les Français. Et il n’avait pas pu résister aux discours de Mazarin et de sa mère sur son devoir de Roi. Il l’avait couverte de lettres et de présents lorsqu’elle se trouvait à La Rochelle mais Louis n’avait compris que plus tard ce que Marie lui avait reproché. Lors d’une entrevue au Louvre, après son mariage avec l’Infante Marie-Thérèse, ils avaient ouvert leur cœur l’un à l’autre pour la dernière fois et c’était quitté dans une déchirante crise de larmes. Elle était partie se marier en Italie avec le Sire Colonna et n’avait plu eu de ses nouvelles car tel avait été la volonté de Mazarin. Il se devait de se donner à son royaume, à son métier, à la France et donc de concevoir un héritier pour le couronne. Mais ces longues années passées loin d’elle n’avait pas réussi à éteindre la flamme qui brûlait toujours en lui pour sa colombe, sa Marie, son seul et unique amour.

Le roi médita son entrevue avec Madame de Maintenon pendant plusieurs jours. Il se devait de vaquer à ses occupations de roi mais le risque d’assassinat le hantait de plus en plus. Avec Marie, ils n’avaient pu trouver à qui appartenait ce blason si mystérieux et ses espions ne trouvaient toujours rien.

Marie, seule dans ses appartements, se demandait si elle avait bien fait de revenir près de Louis. Le fait de le revoir n’avait fait que rouvrir d’anciennes blessures qu’elle avait cru cicatrisées depuis longtemps. Son amour pour lui devenait plus grand chaque jour qui passait mais elle se refusait de lui montrer. Beaucoup de femmes étaient passées dans la vie de Louis depuis son départ et elle ne voulait pas devenir une de plus sur sa liste. Son orgueil et sa fierté ne le lui permettaient pas. Et il semblait l’avoir totalement oublié pendant ces années. Jamais il ne lui avait écrit. Certes, elle avait remarqué des marques d’affections depuis son retour mais elle ne savait pas très bien si c’était pour la remercier d’être venue le prévenir ou parce qu’il ressentait encore quelque chose pour elle.
« Je me dois de penser uniquement à ma mission. Sauvez le roi et après je repartirai chez moi… ».
Alors qu’elle était noyée dans ses pensées, elle sursauta en entendant quelqu’un frapper à sa porte.
« Madame, voici un cadeau.
-De qui cela vient-il ?
-De la part du Roi, Madame.
-Du Roi ? »
Marie prit le présent et referma la porte après que le serviteur l’ait eu saluée.
Surprise, Marie ne put réprimer un sourire. Elle reconnue aussitôt le sceau royal sur le pli qui accompagnait le présent. Folle de joie, Marie ouvrit le paquet. Elle vit à l’intérieur de celui-ci une sublime paire de gants couleur lilas que le Roi savait être sa couleur préférée. Alors que Marie allait se saisir des gants, Louis fit irruption brutalement dans les appartements de celle-ci et envoya voler le paquet qui renfermait encore les gants dans le salon.
« Monsieur, pourquoi avait vous fait cela ? N’était pas ce pas un présent de votre part ?
-Hélas, non ma douce colombe.
-Comment cela ? La lettre l’accompagnant portait le sceau royal.
-Faites moi voir.
Louis se pencha sur la lettre et fit une grimace.
-Vous avez raison mais ce présent ne vient pas de moi.
Marie eut une moue dubitative. Ainsi donc, le Roi ne lui avait rien envoyé et, en plus, il se permettait de faire irruption dans ses appartements pour lui enlever un cadeau qui lui était destiné.
-Je pense que je vous dois une explication, dit Louis devant l’air mécontent de Marie.
J’ai moi-même reçu un placet ce matin.
-J’en suis forte aise, coupa sèchement Marie. Je vois que vous n’avez pas perdu cette habitude d’encourager vos sujets à s’adresser directement à vous.
-Certes non. Je n’ai pas eu le loisir de lire ce placet. Un serviteur l’a ouvert à ma place et il est mort.
Marie ne put retenir un cri. Elle était devenue blanche.
-Asseyez vous Madame.
Louis installa Marie dans un fauteuil et il se retrouva accroupi près d’elle.
-Continuez, Sire.
-Vous êtes sûre ?
-Oui.
-Donc, c’est un serviteur qui l’a ouverte pour moi et le papier était imprégné de poison. Quiconque touchait à ce papier à mains nues se voyait infecté et mourir par empoisonnement. Bontemps m’a averti et j’ai eu un mauvais pressentiment. Votre retour ne vous a pas valu que des amis ici et nous passons beaucoup de temps ensemble, ce qui n’est pas pour me déplaire, ajouta-t-il dans un sourire.
-Vous voulez dire que ces gants sont…empoisonnés !
-Je le crains Marie. J’ai eu un terrible pressentiment comme vous à Mardyck…
Ce souvenir fit revivre quelques instants à Marie la peur et l’angoisse qu’elle avait ressentie lorsque le Roi avait failli mourir d’une infection dans le nord de la France.
-Madame, cette affaire devient de plus en plus complexe et je refuse de laisser mes hommes s’en occuper pendant que je travaille à autre chose. Votre vie et en danger et la mienne également. Ces hommes ont découvert que vous étiez revenue pour m’informer d’un complot contre moi et ils veulent nous supprimer tous les deux. L’idée que l’on veuille vous faire du mal m’est intolérable. En devenant roi, je savais que j’allais devenir déjouer des complots, des coups d’état mais je ne veux pas que l’on s’en prenne à vous Marie. Vous êtes trop importante pour moi. Votre retour m’a fait comprendre mes erreurs et je vous veux près de moi pour toujours.
-Vous connaissez mon amitié fidèle envers vous, Louis.
-Enfin, vous m’appelez par mon prénom comme autrefois. Savez vous que vous êtes la seule à le faire ? Jamais personne avant vous ne l’a fait et personne après vous, ma douce colombe.
Les propos de Louis troublèrent Marie. A quoi jouait le Roi ? Qu’attendait-il d’elle ? Qu’elle l’aide et qu’elle retourne en Italie ou voulait-il la garder près de lui maintenant que la reine était morte ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Miss-Fine
Totalement accros
Miss-Fine

Féminin Nombre de messages : 1546
Age : 29
Localisation : Albi, près de Toulouse
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Mer 4 Oct - 14:45

Mélaine...j'adore j'adore j'adore...!!! Bravo très sincèrement!! j'ai hate de lire la suite Very Happy

Bizous

Marion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/marion81
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 5 Oct - 10:04

Merci Marion ! I love you J'essaie de faire de mon mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Emilie Six
Langue pendue
Emilie Six

Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : à Limoges
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 6 Oct - 20:40

Toujours aussi bien écrit !!!! Very Happy Very Happy Very Happy

Gros bisous Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina216
Totalement accros
Lina216

Féminin Nombre de messages : 151
Age : 26
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Sam 7 Oct - 17:00

Trop trop trop beau!!bravo!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
justinep
Modérateur
justinep

Nombre de messages : 652
Age : 33
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Le complot   Sam 7 Oct - 18:05

Ca fait plaisir de découvrir la suite de ton roman Mélaine! Very Happy
J'aime beaucoup, et j'ai déja hate de lire la suite!!

_________________
Merci pour tous ces moments de musique et de rencontres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Jeu 12 Oct - 18:25

Merci à vous et à toi Justine ! Je m'y recolle dimanche quand mes parents seront repartis dans le Poitou. Je compte bien écrire au maximum ce mois ci pour le donner à Anne-Laure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
Melaine
Totalement accros
Melaine

Féminin Nombre de messages : 728
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 20 Oct - 14:02

Afin de dissiper son trouble, Marie détourna la conversation ce qui n’échappa pas à Louis.
-Allez vous confier l’enquête à La Reynie ? Il me paraît tout indiqué pour mener à bien cette mission.
-Non point. Je compte résoudre ce mystère moi-même avec vous à mes côtés ma chère. D’ailleurs nous partons tous les deux sur le champs pour Paris rencontrer une jeune femme qui pourra peut-être nous aider. C’est mon intendant, Alexandre Bontemps, qui me l’a indiqué. Elle sait tout ce qui se trame dans la capitale et pourra nous être d’une aide précieuse.
-Etes vous sûr de ce que vous faites Sire ? Cela peut se révéler dangereux.
-J’ai toute confiance en mon intendant et nous irons déguisés. Il est bien entendu hors de question que j’apparaisse parmi le peuple de la cour des miracles sans prendre quelques précautions…
-Très bien, je vous suis.
Et sans plus de discours, Louis lui, fit apporter ses habits. Il n’était pas surpris par la réaction de Marie. L’aventure ne lui avait jamais fait peur et elle l’avait souvent suivi lors de chevauchée épique où le couple semait toute la cour et se retrouvait seul au monde, libre de vivre leur amour. Ce temps était révolu mais le roi espérait reconquérir sa belle colombe.
Louis regagna ses appartements, se changea et retrouva Marie dans le carrosse qui les attendait dans une petite cour derrière le château.
-Vous êtes méconnaissable Sire.
Louis était vêtu en mousquetaire mais malgré la pauvreté de ses habits, il gardait ses traits fins et purs parfaitement intacts. Ses mains blanches étaient cachées par des gants tout comme ceux de Marie. Son pantalon était fait de toile simple tout comme son pourpoint. Marie était vêtue d’une robe bleue pâle récupérée dans une malle d’une bonne du roi.
-Ainsi, nous passerons inaperçus. Deux gardes nous suivrons de loin afin d’assurer notre sécurité car nous pouvons être reconnus à tout moment et je ne tiens pas à ce qui vous arrive quoi que ce soit.
-N’est-ce point votre épée que je vois à votre ceinture ?
-Oui, en effet.
-Alors je ne crains rien. N’êtes vous pas la plus fine lame du royaume ?
-Bien sûr que oui, répondit Louis avec une lueur de fierté dans les yeux.
Marie savait comment flatter le roi lorsque celui-ci avait besoin qu’on lui redonne confiance en lui. Elle le connaissait depuis si longtemps. Ces longues soirées passées ensemble à parler littérature, chevalerie, à dire des poèmes dans les bois où sur le sable des plages du nord. Elle jurerait pouvoir encore ressentir aujourd’hui la caresse des mains de Louis lors de leurs entrevues. Louis et Marie parlaient alors sans cesse. Tout le savoir qu’elle avait accumulé alors qu’elle était recluse et exclue des joies de la cour trouvait enfin leur emploi. Elle exprimait enfin ses pensées solitaires à la seule personne en qui elle avait véritablement confiance. L’admiration totale dans laquelle elle tenait son héros lui donnait l’audace de le guider et de le conseiller.
Aujourd’hui alors qu’il chevauchait avec elle vers Paris, il ne put s’empêcher de repenser au temps où ils étaient amis t où leur amour réciproque naissait. Au détour des lectures, ils avaient parlé d’amour mais assez maladroitement. Cependant, leur passion commune du grandiose les porta au sentiment le plus haut et le plus total. Il se souvenait d’une conversation où les jeunes gens étaient tombés d’accord sur le fait que la connivence des corps n’était admissible que sanctionnée par celle du cœur et de l’esprit. Aujourd’hui, Louis savait que cela était vrai. Il n’avait plus jamais aimé après Marie et n’avait jamais connu cette plénitude.
La chevauchée leur rappela celle vers Lyon qui avait vu l’apogée et la déchéance du règne de Marie sur Louis. C’est dans cette ville que son sort s’était scellé et que les contours de son exil commençaient à être dessinés. Aujourd’hui, tout semblait être différent pour elle. Marie retrouvait son amour perdu et Louis ne rêvait que de la reconquérir.

-Madame, permettez moi de vous aidez à descendre.
-Merci, Sire.
-Il serait plus judicieux de m’appeler Louis, chuchota-t il au creux de son oreille.
-Oui, bien sûr. Est-ce ici que nous avons rendez-vous ? Connaissez vous la personne que nous devons rencontrer ?
-Bontemps m’en a fait la description et je crois qu’elle se tient à quelques pas de nous sur votre droite ma chère colombe.
Ils se dirigèrent vers une fille d’une vingtaine d’années, brune, qui semblaient être une diseuse de bonne aventure.
-Isabelle ?
-Qui êtes-vous ?
-Louis et voici Marguerite. Nous venons de la part d’Alexandre Bontemps pour l’affaire que vous savez.
-Oui, rentrez. Il ne fait pas bon rester dehors. Des oreilles pourraient traîner.
Ils entrèrent dans une maison basse où régnait une forte odeur d’encens. Le mobilier était réduit au strict minimum et le lit était une simple paillasse. Les étagères remplies de fioles trahissaient la véritable activité de la jeune fille.
-Vous n’avez pas peur de vous faire arrêter avec tous ces produits illicites ?
-Non, nous ne sommes pas chez moi ici mais chez la personne que vous recherchez. C’est elle qui fourni les nobles en poison.
-Et comment se nomme-t-elle ?
-La Voisin pardi ! Vous n’êtes pas à Paris depuis longtemps à ce que je vois. Elle est connue dans tout le bas Paris pour ces « liqueurs » en tout genre. Personne n’a jamais trouvé son atelier. Je vous rends un fier service en somme de vous amenez ici. Ma mission est terminée.
-Voici la somme d’argent comme convenu.
-Vous remercierez votre maître.
Et Isabelle sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emmanueldahl.com
justinep
Modérateur
justinep

Nombre de messages : 652
Age : 33
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 20 Oct - 18:40

Ah..l'arrivée d'Isabelle! Wink

_________________
Merci pour tous ces moments de musique et de rencontres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie Six
Langue pendue
Emilie Six

Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : à Limoges
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 20 Oct - 20:57

Super !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bravo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marine
Totalement accros
Marine

Nombre de messages : 379
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Le complot   Ven 20 Oct - 21:44

ca fait un certain temps que je ne l'avais pas lu!!!! Je suis super contente d'avoir pu lire la suite des aventure de notre charmant couple!!!!

Merci encore Melaine et vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le complot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le complot
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dj Venum Présente
» Mylène et la Théorie du Complot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anne-Laure Girbal :: De nous à Anne Laure :: Créations-
Sauter vers: